Écrit par Jordane Lluent

Ça y est, c’est la rentrée : les parasols sont pliés, les bagages rangés, les marques de bronzage exhibées, le numéro de notre amour de vacances (presque) oublié.

Comment prolonger cette sensation de vacances lorsqu’on a retrouvé son train-train quotidien ? Et comment le faire de la manière la plus responsable possible ? Voici une sélection de lieux citadins collaboratifs qui, à défaut de diffuser de l’air iodé, proposent des activités qui ne manqueront pas de vous rappeler qu’il y a une vie après la rentrée, une vie synonyme de barbecues entre amis, de soleil et de coups de soleil tardifs.

1/ Le Hasard Ludique (18e à Paris)

Le Hasard Ludique a ouvert au printemps 2017 dans le 18e arrondissement de Paris. Atelier de gravure, concerts, marchés solidaires : divers événements sont organisés dans cette gare réaménagée de la petite ceinture. Le lieu s’est bâti à l’aide d’une communauté d’habitants, renommés pour l’occasion « les bâtisseurs », qui ont eux-même conçu et organisé leur propre festival « La Fabrique du Hasard Ludique » du 1er juillet au 6 août dernier. Chacun a pu ainsi conceptualiser, créer et animer son propre atelier photo, son tournoi de jeu, son apéro ou même sa conférence.

+ été : de source sûre, la rentrée est le moment idéal pour profiter de sa terrasse.

2/ Les Grands Voisins

Photo d'une allée des Grands Voisins

Crédit: Lisa George (Yes We Camp)

Dans le 14e arrondissement de Paris, un ancien hôpital réaménagé a fait beaucoup parler de lui … Le lieu s’appelle les Grands Voisins et il abrite des logements pour personnes en insertion, des associations culturelles ou solidaires, des galeries d’art et même un camping. Ouvert à tous, résidents ou non, les Grands Voisins proposent également toutes sortes d’activités cherchant à favoriser les rencontres et les savoirs, d’une université populaire à des ateliers de développement personnel en passant par des projets de jardinerie. Les riverains peuvent facilement se porter volontaires pour donner un coup de main au bar, en cuisine ou autres, selon les besoins du moment. Un pari réussi qui va malheureusement bientôt fermer ses portes en décembre 2017. Raison de plus pour se dépêcher d’y aller.

+ été : possibilité de jouer au ping-pong et de camper sur le béton.

3/ La Halle Papin

Depuis avril 2016, la Halle Papin a investi une ancienne usine de fabrication de pneus et d’outillages mécaniques pour y organiser en plein air des événements culturels et artistiques. On peut assister à des concerts, manger et danser lors de soirées à thème, louer des espaces de travail si l’on est une jeune structure, un.e artiste, un.e artisan ou un.e entrepreneur.

+ été : possibilité d’amener ses propres victuailles pour faire un petit barbecue tous les samedis après-midi.

4/ L’Espace Imaginaire

#EspaceImaginaire #MainsdOeuvre #SortieduDimanche #friche #UrbanismeTransitoire

Une publication partagée par Revue Sur-Mesure (@revue.surmesure) le

Parti d’un diagnostic établi avec les habitants et les usagers du territoire sur les besoins du quartier, L’Espace Imaginaire se propose de réinvestir depuis l’été 2016 une friche de La Plaine à Saint Denis. Les bâtiments sont construits à partir de matériaux recyclés provenant des chantiers environnants, mais le domaine dispose aussi d’une vaste prairie imaginaire pour organiser des activités en extérieur. Les activités répondent aux besoins locaux exprimés lors de l’enquête, avec, par exemple, un atelier de fabrication de bac potager, des concerts et des tables rondes.

 

5/ Ground Control (Paris)

Photo de la terrasse de Ground Control

© Ground Control / Georges Saillard

Après l’expérience du Grand Train dans le 18e arrondissement de Paris qui a fermé ses portes, l’équipe de Ground Control a investi la terrasse de la Halle Charolais, ancienne gare de tri postale de la SNCF dans le 12e cet été pour au moins deux ans et demi. On retrouve des restaurants sur la terrasse mais il ne s’agit pas que d’un lieu où boire ou manger : on peut aussi participer à des activités co-organisées par des associations locales. On peut y trouver des ateliers pour broder, jardiner et même se faire tirer la bonne aventure. Si l’été la terrasse était mise à l’honneur, l’ouverture de la grande hall cet automne promet de belles surprises.

+ été : une grande terrasse où bronzer.

6/ Le 6B 

Patrick at the 75021 Party #15 « Anniversaire Ronflant » on August 8, 2015 in St-Denis. #75021 #le6b #dancer #dancers

Une publication partagée par Jacob Khrist (@jacobkhrist) le

Le 6B officie depuis 2010 dans un ancien bâtiment industriel de Saint Denis. Le lieu offre à des associations et des artistes de tout type (musiciens, architectes, peintres, plasticiens, etc) un lieu de travail. Mais le grand public peut également s’y rendre pour profiter des expositions, spectacles et soirées programmés ponctuellement dans le bâtiment et sa « plage ». Plus régulièrement, le 6B propose des cours d’aïkido et une cantine ouverte tous les midis de semaine.

 

7/ L’Aérosol

A post shared by L’Aérosol (@laerosol_paris) on

 

Ouvert du mercredi au dimanche depuis le début du mois d’août, l’Aérosol propose dans le 18e arrondissement de Paris un lieu consacré aux cultures urbaines. Un dancefloor sur lequel glissent les patins à roulettes, des food trucks, une fresque immense que chacun peut graffer : dans cet ancien local de la SNCF (encore un !) se mêlent ainsi différentes branches de la culture citadine. Un musée du street art ouvrira à la fin du mois pour compléter le tableau.

Crédit photo de couverture: Lisa George (Yes We Camp)