Découvrez la Galaxie !

Vous êtes sur un des sites de MakeSense

Découvrez la Galaxie MakeSense

20 septembre 2016

Un mouton et des initiatives citoyennes pour l’intégration des migrants

Écrit par Sense Reporter

L’ambition de Fanny et Louise (fondatrices de Black Sheep) est claire; aller à la rencontre des hommes et des femmes qui se mobilisent pour l’intégration des migrants. Pendant 11 mois et dans 12 pays, Black Sheep s’intéressera aux déplacements forcés de populations dans le monde et mettra en lumière des initiatives locales et citoyennes qui viennent en aide à ces personnes déplacées. Quels types d’entrepreneurs rencontreront-elles ? Comment valoriseront-elles cette année de benchmarking ? Réponses plus bas.

Meet The Team !

MakeSense STORiES Black Sheep Louise et Fanny

Louise (à gauche) est à ESCP Europe, c’est une entrepreneuse dans l’âme, adore les voyages et l’innovation en tout genre; c’est la logisticienne de l’équipe !

Fanny (à droite) est à l’EDHEC, adore le théâtre, dessiner, écrire des histoires; c’est la reporter de l’équipe !

 

#1 – Si j’ai bien compris, vous partez élever des moutons en Asie c’est ça ?

MakeSense STORiES Black Sheep logo

Pas vraiment, non ! Même si on en croisera sûrement quelques-uns ! En fait, Black Sheep n’a d’ovin que la symbolique du mouton noir, différent des autres, qui n’est pas intégré. De la même façon, les migrants sont aujourd’hui trop souvent dénigrés. Une vision assez négative de ces personnes fuyant des conditions de vie difficiles, regroupées dans des campements, s’est propagée en France. On l’a vu à Calais, on le voit à Paris et dans d’autres grandes métropoles. Nous voulons prendre le contre-pied de cette vision des choses et montrer que les migrants peuvent être une force pour la société s’ils y sont bien intégrés. Nous avons donc décidé de nous intéresser aux déplacements forcés de populations à l’échelle mondiale et aux initiatives, souvent citoyennes, pensées et créées pour faciliter leur insertion. Nous avons commencé notre étude en France il y a quelques mois, et nous comptons bien poursuivre notre enquête et nos recherches en Asie !

#2 – Quelle est la différence entre une année sabbatique et un voyage engagé ?

On ne part pas un an en vacances, même si ce sera forcément beaucoup plus sympathique qu’une année lambda sur les bancs de l’école. Un voyage engagé se prépare et se construit (oui, on bosse !). Le thème du voyage n’est pas simplement théorique, on s’y plonge et on le vit. Pour nous les migrants et la politique d’accueil qui leur est réservée en France sont, plus qu’une cause qui nous touche, une réalité que nous vivons en tant que citoyennes. En partant de ce constat, et du fait qu’aujourd’hui plus de 63 millions de personnes dans le monde ont dû fuir leur habitat d’origine pour des causes multiples (religieuses, politiques, climatiques, économiques, etc), nous sommes conscientes que l’intégration de ces personnes déplacées est un enjeu clé pour le futur de notre société.

#3 – Une com’ en noir et blanc, vous voulez nous faire bader ?

MakeSense STORiES Black Sheep

C’est un trompe l’œil, en vrai on est marrantes ! L’objectif était d’avoir une identité visuelle simple et épurée, qui soit facilement lisible. Le plus dur, c’était de rester légères et originales dans la forme, pour attirer l’œil, tout en traitant d’un sujet, qui lui, est loin d’être léger ! Alors le Noir et Blanc, pour Black Sheep, on s’est dit que ça collait. Et on est parties là-dessus.

#4 – 11 mois de rencontre avec des porteurs de projets, qui seront-ils ?

En Asie, nous allons faire un travail similaire à celui commencé en France, à savoir comprendre les actions d’associations, collectifs, fondations, startups en tout genre qui œuvrent pour l’intégration des migrants. Nous avons identifié deux types d’intégrations :

  • L’intégration dite d’urgence, qui répond à des besoins vitaux (eau, nourriture, hébergement, santé)
  • L’intégration à plus long terme à la société (éducation, culture, accès à l’emploi, loisir, etc). Il faut savoir qu’un réfugié ou une personne déplacée de force loin de son habitat d’origine reste dans sa région d’accueil en moyenne 17 années. Il faut donc penser l’intégration à moyen ou long terme, et pas seulement dans l’instant.

Les futurs interviewés seront donc des hommes et les femmes, fondateurs, bénévoles, citoyens qui se mobilisent pour ces deux types d’intégration des migrants (réfugiés, demandeurs d’asile, sans papiers ou personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays) et bien sûr les migrants eux-mêmes !

#5 – De Manille à Moscou, votre passeport va faire beaucoup d’envieux. Combien de frontières allez vous traverser ?

Nous allons traverser 12 pays d’Asie, des Philippines à la Russie, en passant par le Vietnam, le Cambodge, le Laos, la Thaïlande, la Malaisie, la Birmanie, l’Inde, le Népal, le Tibet et enfin la Mongolie. La plupart des visas pour ces pays seront fait directement sur place, car même les visas ont une date d’expiration et on ne peut pas tous les prendre à l’avance !

Vidéo de leur campagne de Crowdfunding

#6 – Je vous cite : « Création d’une structure d’étude et de duplication des modèles en France », mais c’est du vol, non ?

Où est le mal à essaimer l’innovation ? Au contraire, nous voulons et avons le désir d’améliorer une situation qui n’est pas parfaite, en s’inspirant d’idées, business modèles innovants et de bonnes pratiques découvertes en Asie. Le but n’est pas de copier et voler ces idées telles quelles et de les installer en France, mais de trouver un juste milieu et d’engendrer une discussion afin d’élargir et d’entamer un débat à notre retour, au sein d’une structure que l’on pourrait appeler « Initiatives Studio ». Le but est soit d’enrichir des associations existantes, en créant d’autres services, ou de partir de zéro, en créant des structures ad-hoc, en collaboration avec ce qui existe déjà. Notre voyage est un début et sera une photographie à l’instant t d’une situation. Nous voulons que d’autres promotions Black Sheep prennent le relai, pour continuer la recherche d’initiatives pour l’intégration à l’étranger et ramènent à nouveau un regard neuf, et continue finalement à construire et élargir un vaste réseau de personnes mobilisées.

#7 – Organiser un tour c’est aussi organiser son retour. Vous faites quoi en rentrant ?

On retrouve nos familles et nos amis et on se remet au boulot ! Retour d’expérience en tout genre, montage vidéo et surtout, on lance notre propre initiative ! Nous serons alors en Master 2 d’entrepreneuriat toutes les deux à l’ESCP Europe et à l’EDHEC, la première étape passera par créer des antennes dans nos écoles respectives, et le recrutement de la deuxième promotion Black Sheep !

Soutenu par MakeSense, Singa, Techfugees et plein d’autres, vous pouvez vous aussi aider Black Sheep a œuvrer pendant 11 mois, dans 12 pays, de Manille à Moscou, en participant à leur campagne de Crowdfunding.

Construisez votre expérience: Recevez des articles, des nouvelles, des événements qui comptent pour vous !

Programmes associés :

Construisez votre expérience

En sélectionnant des sujets, vous recevrez régulièrement des articles, des nouvelles, des événements liés à ce qui compte pour vous !

2. Choisissez !

Chargement…