Écrit par Karine Levy-Heidmann

Elodie Thébault est la fondatrice de NOC !, une association qui anime des ateliers d’arts plastiques au sein des hôpitaux et structures de soin, afin d’améliorer le quotidien et la qualité de vie des jeunes patients.


Kicking Cancer est la mobilisation de MakeSense pour lutter autrement contre le cancer en rapprochant les différents acteurs de la santé afin de créer des synergies et de trouver des solutions collectives et en donnant la parole à celles et ceux qui veulent faire porter leur voix et leur combat.

Avec MakeSense, Kicking Cancer lance une série d’articles qui mettront en avant différents profils qui se battent au quotidien : entrepreneurs, patients, associations, médecins, proches, etc.


 

Faisons un test. Imaginons ensemble, si vous le voulez bien, le top 3 des lieux publics où vous n’aimez pas vous rendre.

Vous y êtes ?

Non, chez votre belle-mère ça ne compte pas.

Il y a fort à parier que l’hôpital tient le haut de l’affiche. Derrière la station Châtelet-les-Halles et le cimetière peut-être, mais au moins au cimetière il y a des fleurs et on respire l’air frais. On y croise même des stars : Brassens à Sète, Luis Mariano à Arcangues, Chopin et ses copains au Père Lachaise… Non pas votre belle-mère. Ca suffit maintenant. Et puis on peut leur parler aux morts, alors que personne n’a jamais toqué aux portes des chambres pour aller taper un brin de causette existentielle avec les patients hospitalisés.

Inutile de continuer le tableau : l’hôpital, à moins d’y travailler (ou d’être tombé amoureux d’un médecin urgentiste), on n’aime pas.

Mettez maintenant côte à côte l’image (les odeurs, la lumière blafarde, les couleurs fades, jusqu’à la raison d’être) d’un hôpital et celle d’un enfant. On aime encore moins, n’est-ce pas ? Qu’est-ce qu’un enfant tout neuf pourrait bien faire dans un hôpital ?

Les couloirs en couleur de l’hôpital Necker

Pourtant, dans le monde, les cancers chez l’enfant ont augmenté de 13% en 20 ans. Et même si cela s’explique peut-être par un meilleur dépistage, la réalité est là : 1800 enfants sont diagnostiqués d’un cancer tous les ans en France.

“L’avenir de l’humanité dépendra directement de la manière dont nous prendrons soin de nos enfants. » Kofi Annan, Secrétaire général des Nations Unies

Alors pour faire de l’hôpital un espace un peu moins austère dans le quotidien des enfants qui y séjournent, Elodie Thébault a créé l’association NOC ! – Nous on crée !.  Elle et son équipe d’enseignants animent des ateliers d’arts plastiques pour les enfants hospitalisés.

Kendra d’un côté, Léonie avec Céline de l’autre.

D’un projet fou à l’autre, ils leur offrent un échappatoire mais aussi une manière de s’approprier les lieux et tous ces médecins, infirmiers, chirurgiens, qui s’activent bien sérieusement autour d’eux.

Au-delà la création artistique permettant de sensibiliser le grand public à ce sujet, l’objectif de NOC ! est de rassembler familles et personnels soignants autour de projets qui sortent des murs de l’hôpital et de valoriser les enfants, individuellement comme collectivement, pour ce qu’ils sont avant tout : des jeunes plein de vie et d’imagination.

Découvrez Elodie Thébault et l’histoire de NOC ! en vidéo !

Vidéo réalisée par Marie François, SenseReporter pour MakeSense STORiES.


Pour aller plus loin :

Vous voulez vous engager dans lutter contre le cancer avec la mobilisation Kicking Cancer ?