Écrit par Aurore Le Bihan

Chez MakeSense on est convaincus qu’il vaut mieux miser sur un témoignage à la première personne raconté avec sincérité pour faire vaciller le plus borné de tes copains plutôt que sur une batterie d’experts en cravates. Ca tombe bien : c’est la mode des podcasts. 

Dans un monde saturé d’images, le podcast est devenu le média du temps long, celui qu’on écoute en sifflotant vers le métro, en faisant la vaisselle ou en bronzant à la plage pour ceux qui lisent ces lignes en vacances. Quoi de mieux que des oreilles attentives pour y susurrer des épopées intimes, réveillant en chacun l’enfant nostalgique de chaperons rouges et de grands méchants loups ?

En ce début de mois d’août, il est temps de profiter de son temps libre pour rattraper son retard d’écoute parmi la multitudes d’histoires sonores qui apparaissent chaque jour. MakeSense a sélectionné des histoires intimes qui prennent le temps de raconter des trajectoires si particulières qu’elles en deviennent universelles.


Mode d’emploi : malaxez vos oreilles trois fois dans le sens d’une aiguille d’une montre, respirez un bon coup, fermez les yeux et ouvrez grandes les oreilles.

 Calais mon amour

L’histoire : Béatrice habite aux alentours de Calais. Elle se marie, a un enfant et s’encarte bon gré mal gré au Front National sous l’influence de son mari. Un beau jour, elle prend en stop un réfugié qui lui demande de l’amener dans la Jungle où elle n’était jamais encore allée. Le choc est tel qu’il chamboule complètement sa vie. Un récit avec plus de rebondissements qu’un film hollywoodien raconté avec une sincérité qui prend aux tripes et nous questionne sur les conditions inhumaines dans lesquelles sont accueillis les réfugiés en France.

Sur France Culture  / Les Pieds sur terre / Durée : 28 minutes

Attention, l’écoute de ce podcast vous expose à : un fort risque de crise lacrymale et à l’envie de faire quelque chose, n’importe quoi, pour aider les réfugiés.

Un faux prophète – Arte Radio 

prison

L’histoire : Le témoignage d’un « radicalisateur » dont la mission en prison pendant de nombreuses années fut de convaincre de jeunes délinquants incarcérés de rejoindre les rangs de Daech. Le titre du podcast n’a pas été choisi au hasard : comme dans le film d’Audiard « Un prophète », on ressort de cette écoute convaincue que le système carcéral tel qu’il existe aujourd’hui ne fait que former des jeunes malléables à des activités bien plus dangereuses que les petits délits qui les ont menés en prison.

Sur Arte Radio / Durée : 35 minutes

Attention, l’écoute de ce podcast vous expose à : des sueurs froides, l’envie de faire de nos prisons autre chose qu’un accélérateur de délits.

 

Les supers-écolo 

super écolo podcast

L’histoire : Ils sont beaux, ils sont forts, ils n’aiment pas le plastique : ce sont les supers-écolo « Coucou Monsieur Prévot, j’ai vu que vous jetiez beaucoup de sacs en plastique, du coup je vous apporte un sac pour que vous puissiez les réutiliser ». Il est relou ce Serge, ce redresseur de conscience, ce chevalier de la poubelle de tri… Mais si c’était grâce à des petites remarques bienveillantes qu’on arrivait à changer l’attitude des gens ? Le débat est tout vert.

Sur Arte Radio / Durée : 5 épisodes de 7 minutes

  • Attention, l’écoute de ce podcast vous expose à : une envie irrépressible de débrancher votre chargeur de portable

Hélène – Binge Audio

L’histoire : Hélène est le genre de femme dont on a immédiatement envie de venir l’ami.e. Chaque décibel de sa voix transpire la sympathie. Mais Hélène c’est aussi surtout une femme dont la vie n’a pas été un long fleuve tranquille. On n’en dit pas plus pour ne pas gâcher les rebondissements disséminés le long des 9 épisodes de cette unique saison. Emotion garantie.

Sur Binge Audio dans le cadre de la série « Superhéros » / 9 épisodes de 30 minutes

Attention, l’écoute de ce podcast vous expose à : une envie irrépressible de faire un câlin à Hélène.

 

Nasawiyat – France Culture

L’histoire : « Elles sont étudiantes, ouvrières, architectes, poètes, journalistes, agricultrices… Certaines ont fait la révolution, d’autres l’ont vécue par procuration. Toutes dégagent une énergie époustouflante et n’ont plus peur. Jeunes activistes féministes ou simples résistantes du quotidien dans des pays où les islamistes sont ou ont été au pouvoir, elles se battent pour l’égalité des sexes, indispensable à l’instauration de réelles démocraties. »

Une série de podcasts datant de 2014 sur le féminisme au Maghreb et dans le monde arabe. A écouter absolument !

Sur France Culture / 8 épisodes de 30 minutes.

 

L’ABC de l’AVC – Arte Radio

L’histoire : Le père de Laetitia Duart « aime les histoires de Pierre Bellemare, l’Agence tous risques et les films de Bruce Lee ». Le père de Laetitia a aussi eu un AVC et regarde beaucoup de films en compagnie de sa fille. Pas de pathos, une pointe d’humour et une bonne dose de finesse sur un sujet qu’on aborde normalement avec de grosses pincettes.

Sur Arte radio / Durée : 21 minutes.

 

La Poudre – Leila Slimani (& toutes les autres)

L’histoire : L’écrivaine Leila Slimani, la dessinatrice Pénélope Bagieu , la documentariste Amandine Gay, la chanteuse Inna Modja sont toutes passées derrière le micro de Laurence Bastide réalisatrice et animatrice de ce podcast qui donne la parole à des femmes qui revendiquent haut et fort leur féminisme. D’ailleurs chacune des conversations autour de l’oeuvre de ses femmes se termine par une question fondamentale : « c’est quoi pour vous, avoir un utérus ? ». 

Sur Nouvelles Ecoutes / 14 épisodes d’une heure environ

Attention, l’écoute de ce podcast vous expose à : la furieuse envie de crier haut et fort son féminisme sur les toits.

Parti-pris : série sur l’abstention 

L’histoire : Parti-pris nous donne à entendre le point de vue de personnes qui se sont abstenues aux élections françaises de 2017. Un podcast qui prend le temps d’écouter trois abstentionnistes, Samir, Tatiana et Christian, sur les raisons d’un tel choix, eux qui ont si souvent été la cible des médias et des réseaux sociaux à la veille du 2e tour des élections présidentielles.

Sur Nouvelles Ecoutes / série en 6 épisodes de 40 minutes

Attention, l’écoute de ce podcast vous expose à : un questionnement en bonne et due forme sur notre beau système démocratique.

 

Une histoire particulière – Jeune sourde et entendante

L’histoire : Au premier abord, tout parait « normal » chez Marie. Elle a 18 ans, elle étudie le cinéma à Montpellier et demande juste un plus souvent que la moyenne  » tu peux répéter ? « . Pourtant, elle n’est pas une jeune femme comme les autres : elle est sourde mais arrive à entendre grâce à un appareil -un implant caucléaire – qui lui permet de d’acquérir une certaine forme d’audition. L’histoire étonnante d’une sourde-entendante.

Sur France Culture / 12 épisodes d’une heure environ

 

D’ici d’ailleurs – L’histoire d’Inna Modja : du Mali et de la France

L(es)’ histoire(s) : Sous la forme d’une interview fleuve interrompue par quelques intermèdes musicaux, ce podcast donne la parole à des exilés, des immigrés, des réfugiés venus vivre en France. Des histoires qui  « en disent long sur notre société, notre humanité » . On vous conseille de commencer par l’histoire d’Inna Modja : sa grand-mère centenaire passionnée de radio, ses 6 frères et soeurs, son enfance à Bamako avec le son des tambours mais aussi, dans un registre plus dramatique, son excision. Un parcours de vie racontée d’une voix libre qui vaut le coup d’oreille.

Sur France Inter / Durée : 53 minutes

 

Crackopolis – Arte radio 

L’histoire : Ok, beaucoup d’Arte Radio dans cette sélection mais ça fait quinze ans qu’ils enregistrent des histoires intimes, donc c’est un peu des cracks sur ce domaine (sans mauvais jeux de mots). Cette série en a rendu plus d’un addict et on vous la conseille chaudement (sans mauvais jeux de mots bis). Charles y raconte sa vie d’accro au crack, les magouilles, les deals, la police et même les (non)-amours. Une version parisienne et audio de The Wire.

Sur Arte Radio, 15 épisodes de 5 minutes.

 

 

Invisiblia – NPR (en anglais)

L’histoire : Un podcast anglais qui décrypte ces petites choses invisibles qu’on appelle les émotions, les idées, les constructions sociales à travers des histoires intimes mais aussi des recherches scientifiques et sociologiques. Un incontournable pour ceux qui n’ont pas peur d’écouter plus d’une heure dans la langue de Shakespeare.

Sur NPR / 3 saisons , environ 1 heure par épisode.