Écrit par Aurore Le Bihan

Depuis quelques mois, tous les médias ont les yeux rivés sur les néo-artisans ou néo-commerçants qui fleurissent dans le paysage du monde du travail. C’est notamment le thème du livre de Jean-Laurent Cassely “La révolte des premiers de la classe”. Tous, parlent d’une crise de cette génération de diplômés de grandes écoles de commerce ou d’ingénieur, qui ne se retrouvent plus dans leur travail jugé trop déconnecté de la réalité. Ils sont à la recherche d’un sens à donner à leur métier et sont de plus en plus nombreux à tout plaquer pour devenir ébéniste, céramiste, bijoutier ou encore brasseur.

[illustration de la photo de couverture par Marie Casaÿs]

Grégoire et un artisan en pleine réflexion.

Épiphénomène ou tendance lourde ? Serions-nous réellement plus heureux en utilisant davantage nos mains dans notre métier, au quotidien ? Sans forcément tomber dans la caricature du banquier d’affaires new-yorkais parti élever des chèvres dans le Larzac, l’engouement des jeunes urbains pour un retour « aux mains dans le cambouis » pose la question de l’épanouissement au travail, notamment lorsqu’on ne fait que manipuler des lignes sur un tableau Excel toute la journée.

 

La start-up Wecandoo a bien compris cette crise du sens et propose à ses client de s’initier à des savoir-faire manuels artisanaux.

Arnaud, Edouard et Grégoire se sont lancés dans l’aventure entrepreneuriale il y a environ  8 mois. Ils ont tous les trois un lien avec l’Artisanat : Grégoire par ses attaches limousines, Arnaud via sa famille (meuniers de père en fils) et Edouard à travers ses années dans les cuisines de restaurant.

Ils avaient à cœur de mettre en avant les savoir-faire artisanaux et les territoires et ont donc créé Wecandoo, une start-up qui ouvre les portes d’un atelier d’artisan et invite les participants à découvrir son savoir-faire. Avec, en bonus, la possibilité de ramener chez soi sa création.

Donner de la visibilité aux artisans

Même si 95% des français ont une opinion positive sur l’Artisanat, de moins en moins de gens sont prêts à en consommer. En discutant avec plus de 300 artisans, les équipes de Wecandoo ont identifié que cette baisse de la consommation n’est pas uniquement dû à un manque de visibilité ou la rareté des canaux de distribution mais surtout à une méconnaissance des savoir-faire qui engendre une perception prix élevée.

Dans une logique « gagnant-gagnant », Wecandoo, ces ateliers apportent non seulement un revenu complémentaire aux artisans (pouvant aller jusqu’à 1500€ par mois) mais aussi une nouvelle clientèle et un relai de communication.

Aujourd’hui, Wecandoo travaille avec une cinquantaine d’artisans entre Paris et Lyon, et propose une centaine d’ateliers différents. On y rencontre par exemple Valérie, une artisane qui a décidé de se reconvertir dans la maroquinerie depuis 7 ans. Elle propose de venir découvrir son savoir-faire au travers d’atelier de fabrication de porte-monnaie en cuir, de sac ou encore de chaussons pour bébé.


Mais pour ceux qui préfèrent le bois, le menuisier Geoffroy vous propose de créer votre propre planche à découper personnalisée tandis que Christophe vous accompagne dans la création d’une lampe en bois.

La suite de l’aventure ?

Aujourd’hui, cette jeune startup, lancée en Janvier 2016, a décidé d’aller plus loin dans ses ambitions. Ils ouvriront à la fin de l’année le tout premier tiers-lieu dédié à l’Artisanat, au cœur du quartier de Bastille, au Viaduc des Arts. Un lieu qui accueillera des évènements festifs liés au savoir-faire manuel, un pop-up store mais aussi un coworking pour artisans (pour ceux qui n’ont pas encore d’atelier en propre et souhaitent lancer une première collection).

Ouvert en partenariat avec la communauté MakeSense, l’espace accueillera également des conférences et des rencontres sur le thème de l’entrepreneuriat social.



Envie de les aider dans ce projet ? 

Afin de financer ces projets et leur extension à Bordeaux et Lille, ils ont besoin vous pour les soutenir dans leur campagne de crowdfunding.

En échange de chaque don, vous recevrez des contreparties conçues et réalisés par leurs artisans partenaires. Il y en a pour tous les goûts !

Vous pourrez donc découvrir cette belle équipe et ses projets ici.